Translate

samedi 24 août 2013

Grand Raid 2013: 7 heures au paradis puis 3 heures en enfer !

Bonjour,

70% des coureurs auront pu vivre un Grand Raid 2013 dans de très bonnes conditions. Pour les 30% restants, les plus courageux(ses) au départ de Verbier et Nendaz, le paradis s'est transformé en enfer peu avant 14h quand la pluie s'est décidée à venir arroser le parcours. C'est donc au final, l'horaire rapide des pluies qui a prévalu. Dommage, d'autant plus que ce matin encore, tous les modèles météo confirmaient l'arrivée de la pluie entre 14h30 et 16h30. Comme je vous le disais durant cette semaine, deux heures de décalage dans un front orageux c'est météorologiquement peu, mais pour le Grand Raid, c'était la fin de course de 800 concurrents qui allait être chamboulée par la pluie et le froid, dans une mesure limitée par les orages.

Donc respect à toutes celles et ceux qui, sachant même qu'ils allaient être tôt ou tard confrontés à un changement brutal de conditions météo, ont pris le départ dans un ciel en grande partie dégagé ce samedi matin.

Un grand bravo à toutes et tous. Et vivement la 25e que l'on espère sous le soleil, du matin jusqu'au soir, aussi pour le météorologue de l'épreuve, histoire de ne pas aligner les nuits blanches les jours précédant la course !

Merci à tous pour vos messages et vos visites récurrentes sur ce blog (plus de 20'000 visites en moins de 5 jours).

Fred





vendredi 23 août 2013

Breaking news (22h): temps sec jusqu'en début voire milieu d'après-midi. Averses orageuses dès 14h30 (horaire le plus rapide) voire 16h30 (horaire le plus lent).

Bonsoir,

Breaking 22h: Arrivée de la pluie repoussée sur l'ensemble des modèles météo !!! Horaire le plus pessimiste (14h contre 12h30 vendredi matin), horaire le plus tardif pour l'arrivée du front orageux vers 17h.

Espérons que la réalité ne contredise pas les modèles. Belle fin de soirée, bonne nuit et très belle course demain, au sec, le plus longtemps possible !!

Breaking 16h:  c'est désormais 2 modèles météo qui viennent de retarder de 2h l'arrivée de la pluie !!! Prenons-le comme un signe favorable.

Breaking 12h: petit changement ce vendredi à 12h. Le modèle le plus rapide (COSMO 2-météosuisse) vient juste de retarder l'arrivée de la pluie de 2h !!!. Le changement peut être vu ici
Pluies retardées sur le modèle COSMO 
 Le temps devrait rester sec pour les concurrents d'Evolène, la grande majorité de ceux partant d'Hérémence, une bonne moitié de ceux de Nendaz mais une partie seulement au départ de Verbier.

L'épisode pluvio-orageux devrait durer, suivant les modèles entre 1h30 et 4h. Les modèles les plus rapides voient arriver la pluie vers 14h30 (update 22h), les plus tardifs, vers 16h-17h. 2h d'écart qui sont insignifiants à l'échelle météorologique mais capitaux pour le Grand Raid, sachant que 30% des concurrents arrivent entre 14h30 et 16h30.

L'organisation et les chefs de secteur seront informés de la situation en temps réel. Si les orages devaient arriver tôt, une neutralisation provisoire pourrait être mise en place (les chronos sont stoppés au dernier point de chronométrage le temps de laisser passer le gros de l'orage, avant de laisser repartir les coureurs après.

Trêve de blabla, voici une série d'images comparatives, afin de voir les différences de timing en fonction des différents modèles.
pluie par tranche horaire entre 11h et 14h selon 3 modèles (update 12h)

Ce qui nous donne donc le graphique de probabilité de pluie suivant, selon l'horaire rapide ou l'horaire lent.
risque de pluie et météogramme selon horaire rapide et lent (update 16h)

Et enfin la prévision "moyenne" pour la course selon les horaires de passage et les étapes de la course.
projection météo pour la course de samedi (mise à jour vendredi à16h)


Voilà, on ne peut pas être plus précis, même si la météo pourra encore nous réserver quelques surprises (bonnes ou mauvaises) d'ici à samedi matin.

belle journée
Fred aka matricule 7030

jeudi 22 août 2013

Update jeudi soir: du côté clair au côté obscur de la force !

Bonsoir,

Quel stress cette météo cette année... j'ai scruté chaque run des 8 meilleurs modèles météo pour compiler cette nouvelle projection.  C'est terrible de diaboliser la pluie ainsi, alors je me dis qu'on a eu tellement chaud à l'entraînement ces dernières semaines qu'il faudrait plutôt aborder le retour probable de la pluie durant cette édition 2013 avec la zen attitude. Ce n'est que de l'eau finalement :) Bon, il y a évidemment les orages qui menacent aussi avec toutes les précautions qui vont avec.

Allez, le point sur la situation ce jeudi soir. La dépression est toujours d'actualité et arrivera peut-être un peu plus vite qu'attendu ce matin et hier. Par chance nous avons encore des modèles qui sont un peu plus tardifs, mais dans tous les cas de figure, nous sommes dans une fourchette 11h30-12h dans le cas le plus rapide et 16h dans le cas le plus tardif. 4 heures c'est finalement peu dans un passage perturbé, mais sur le VTT samedi, ce sont 2 mondes: soit ça arrive tard et 80% des participants évitent le pire (la partie pluvio-orageuse du front), soit ça arrive plus tôt et 60% de participants devront terminer sous la pluie.

Voici un graphique qui vous présente en parallèle le scénario dark vador (en bleu) et le scénario Luke Skywalker (en jaune). Chacun d'entre vous pourra ainsi, en fonction de la durée estimée de son parcours, simuler dans les 2 cas extrêmes quand et où la pluie pourrait potentiellement faire son retour.


Précision d'importance. La dépression de samedi s'accompagnera de ce qu'on appelle un secteur chaud qui amènera les premières pluies, continues mais pas forcément intenses. Elles sont représentées par le pictogramme pluie sur le graphique. Ensuite de quoi, nous aurons le front froid proprement dit, avec les orages embarqués. Cette partie, la plus dangereuse de l'épreuve devrait plutôt se pointer entre 15h (au plus tôt) et 17-18h (au plus tard). Elle ne concernera donc qu'une nombre plus limité de coureurs, mais les plus courageux/euses parmi tous. Alors, solidarité avec celles et ceux qui partent de Verbier et Nendaz et qui ont une probabilité bien plus forte que celles et ceux qui partent d'Hérémence et Evolène de devoir prendre la douche avant l'arrivée !

Voici également la prévision moyenne (consensuelle) en fonction des points de passages et des horaires.


Important:
-Aussi longtemps qu'il ne pleuvra pas, il ne fera pas froid. Par contre, sitôt la pluie présente, la sensation de froid augmentera, notamment entre le Pas-de-Lona et le Basset où le vent pourra souffler. Donc, emportez impérativement une veste imperméable, une paire de gants à doigts afin de supporter au mieux le changement prévu de conditions météo en cours de journée. Le Grand Raid doit rester un bon souvenir, même dans des conditions météo difficiles.

-Les chefs de secteur seront informés de la situation météo à venir et vous tiendront informé(e)s tout au long du parcours.

Au plaisir de vous voir demain aux casernes sous la chaleur estivale. Je ferai une mise à jour des 2 cartes vendredi vers 9h et une dernière vendredi soir vers 21h.

A+
Fred

Update: nouvelle projection météo du Grand Raid du 22 août

Bonjour,

Voici la toute dernière projection météo pour la course de samedi (basée sur les modèles de ce jeudi).

La dépression qui viendra mettre un terme (provisoire ?) à l'été est toujours prévue pour samedi. Nous n'y échapperons pas. C'est le timing qui sera la clé pour le Grand Raid. En fonction des différents modèles météo, la pluie pourrait débarquer entre 13h30 (horaire actuellement le plus rapide) et 16h (horaire le plus lent).  Les températures seront agréables pour l'altitude et la saison en matinée, avec même quelques rayons de soleil jusqu'en milieu de matinée. Ensuite de quoi, les nuages devraient prendre le relais et tôt ou tard, les pluies orageuses entreront en scène. On prie pour que cela soit le plus tard et si possible avec une composante orageuse la plus limitée.


Au niveau de l'organisation, ce sont les risques orageux au passage de cette perturbation que l'on devra suivre de près. Le vététiste peut vivre avec la pluie moyennant un équipement adéquat, mais il faut comprendre que si les orages embarqués sont violents en cours d'après-midi, l'organisateur ne peut pas laisser des centaines de coureurs dans la montagne sous l'orage.

En l'état actuel des choses, sachez que d'un point de vue météo, le jour de réserve (dimanche) est une très mauvaise option (brouillard, froid et neige sur le Pas-de-Lona et le Basset de Lona).


Le comité de direction ainsi que les chefs de secteurs seront constamment informés de l'évolution de la situation météo et pourront communiquer ces infos utiles aux coureurs.

Allez séance de méditation collective pour repousser au maximum la dépression pour qu'elle nous arrive au plus tard samedi :)

Belle journée 
Fred


mercredi 21 août 2013

Breaking news: première projection météo pour la course de samedi !

Salut,

Voici la toute première projection météo pour la course de samedi, en fonction des horaires et des lieux de passage. Elle tient compte de la moyenne des modèles de prévision consultés ce mercredi. Attention: cela va se jouer à quelques heures près, car une dépression d'altitude viendra bel et bien nous plomber une partie du week-end. Cette projection sera susceptible d'être modifiée de manière sensible d'ici à samedi, en bien comme en mal. 

En l'état actuel des choses (mercredi à 19h30), les conditions semblent bonnes en matinée, avec même quelques rayons de soleil. Le ciel devrait se couvrir en début d'après-midi. Les conditions météo pourront se dégrader de manière sensible dans l'après-midi entre 14h (selon l'horaire le plus rapide) et 18h (horaire lent). 

Cette projection est donc à prendre avec des pincettes !

belle soirée
fred


Update mercredi: on peut encore passer entre les gouttes durant une grande partie de la course !

Salut à toutes et tous de Zurich,

Les modèles du matin m'ont un peu plombé le moral. Non pas qu'ils étaient tous dramatiques, mais c'est frustrant d'avoir un scénario chaud et sec qui tienne la route sans souci pendant 5 jours et qu'en l'espace de 36 heures, tout est chamboulé et en version bien plus négative avec l'irruption d'une dépression d'altitude. C'est un peu comme de mener 2-0 à la mi-temps et de se prendre 3 goals en 10 minutes juste après la reprise.

Chers ami(e)s vététistes, le match n'est pas terminé. On peut encore revenir au score et même gagner sur un coup de chance. La trajectoire de la dépression qui doit faire irruption durant la journée de samedi sur la France est encore très aléatoire. Si elle passe plus à l'ouest, on peut en partie éviter ses effets pluvieux. Si au contraire, elle nous fonce dessus, c'est l'arrosage copieux assuré.

2 clés de compréhension pour déterminer la météo de samedi:

1) la trajectoire de la dépression et donc la répartition géographique des zones pluvieuses

2) l'heure d'arrivée de cette dépression

A l'heure où je vous parle, ni le point 1) ni le 2) ne sont arrêtés.

Pour vous le prouver, je vous passe à nouveau les cartes de pluviométrie cumulée prévue entre samedi 8h et 14h, soit les 6 heures durant lesquelles nous aurons le plus de coureurs dans les montagnes.

modèle GFS: sec sur le parcours jusqu'à 14h

Modèle ECMWF : sec sur le parcours jusque vers 12-13h (estimation)


modèle UKMO: sec sur le parcours jusqu'à 14h
Sur les modèles EZ et GFS, c'est dans le courant de l'après-midi que le gros de la pluie passe. Selon UKMO, la dépression file vers les Pyrénées et ne nous influence que marginalement.

Bref, samedi est encore loin. Nous n'avons pas encore tout vu. Cela étant, il semble en l'état actuel des choses peu probables que les conditions météo soient plus favorables dimanche que samedi, bien au contraire. Dimanche sera beaucoup plus frais avec donc un brouillard quasi assuré en montagne dès 2000 à 2200 mètres.

Allez, prochain point ce mercredi vers 12h. On prie et on se tient les pouces. Comme le dit toujours mon illustre et non moins cousin journaliste sportif à la RTS: "il fait toujours beau en Valais" ! Amen
Bônuit.
Fred


mardi 20 août 2013

Update mardi matin: mauvaises nouvelles...

Bonjour,

A la lecture des modèles de ce mardi matin, la pluie devrait s'inviter durant la course de samedi. La grande question est de savoir quand et avec quelle intensité: en cours de matinée déjà pour les modèles les plus rapides (ECMWF), en milieu de journée pour GFS et en cours d'après-midi (UKMO). La dépression responsable de cette dégradation arrive toujours plus vite, tendance que l'on observe hélas depuis 36 heures. Regardez d'ailleurs l'évolution des cartes de pluviométrie entre samedi 8h et 14h sur les articles précédents pour vous rendre compte. D'habitude, les dégradations entrevues à 4-5 jours arrivent toujours plus tard au final, mais là, c'est le contraire...
Modèle UKMO - arrivée des pluies en cours d'après-midi

Modèle GFS - arrivée des pluies en début d'après-midi

Modèle ECMWF - pluies soutenues en cours de matinée déjà


Le timing mais aussi la trajectoire de la perturbation devront être observés de près. Dans ces conditions incertaines, je ne peux pas faire de projection détaillée pour la course. Nous n'avons pas d'autre choix que d'attendre que le scénario s'affine afin de savoir si on va se faire rincer dès le matin, dès la mi-journée ou seulement en cours d'après-midi.

Au-delà de la pluie, ce sont surtout les éventuels risques orageux qu'il faudra évaluer.

Rien n'est définitif. Cela ne va pas vers le bon, mais attendons encore 36 à 48 heures pour des confirmations.

A ce soir
Fred

P.S. Je tiens à rappeler ici que j'ai toujours analysé la situation météo de façon objective durant toutes ces années. Je n'ai pas la mission d'annoncer des bonnes nouvelles pour booster les inscriptions de dernière minute et ensuite de dévoiler la vérité. C'est pour cette raison que je vous présente aussi les cartes météo.

lundi 19 août 2013

Update lundi soir: l'étau se resserre....

Bonsoir,

Le front pluvio-orageux que l'on attendait jusqu'à hier bien en-dehors du créneau horaire du Grand-Raid commence à vouloir venir empiéter sur celui-ci. En gros, plus l'échéance approche et plus rapidement semble vouloir arriver ce front. Du coup, des orages de fin d'après-midi voire de soirée samedi, on tend vers une dégradation plus rapide en journée, actuellement entre 13h et 18h suivant les modèles UKMO et ECMWF. Le GFS part vers un scénario très différent qui bloque la perturbation sur l'ouest de la France et qui donc ne viendrait pas chez nous. Il semble bien seul ce soir...

Bref, autant dire que c'est très tendu et qu'il semble que cela va se jouer à quelques heures près. Voici d'ailleurs les cartes de précipitations prévues par le modèle Européen entre samedi 8h et 14h (100% des participants sont en course durant ce créneau horaire) selon les 4 dernières sorties (la plus ancienne en-haut, la plus récente en bas). Vous voyez que le front arrive toujours plus tôt !!!! Grrr. Bon la marge de sécurité commence à se réduire. Il faut impérativement que cela s'arrête ou mieux soit retardé à nouveau pour nous laisser un créneau 6h30-17h au sec et accessoirement au chaud.








Rendez-vous bien compte qu'à quelques heures près, on peut passer d'une édition estivale à une édition dantesque, non pas en raison de la neige, mais de l'activité du front pluvio-orageux.

Nous en sommes là (mais pas encore las) ce lundi soir. Dans les configurations orageuses, 5 jours sont une éternité. Et comme dimanche n'est pas meilleur, il faut pour l'heure se tenir les pouces pour samedi.

belle soirée.
Fred


P.S. il ne neigera pas samedi au Pas-de-Lona quoi qu'il arrive, car nous sommes dans un flux d'air chaud pour la saison. La chaleur pour l'altitude et la saison se confirme à chaque run de modèle. Donc ce sont les risques orageux et pluvieux qu'il faut observer attentivement.

dimanche 18 août 2013

Update dimanche soir: le sec tient bon, mais la fenêtre favorable se réduit !

Bonsoir,

Si la probabilité d'avoir un temps plutôt chaud pour la saison et les altitudes concernées reste très grande pour la course de samedi prochain, la fenêtre sèche entrevue pour la course s'est sensiblement réduite ces dernières 24 heures.

En gros, nous pourrions déjà avoir un épisode orageux vendredi soir (chose plutôt positive pour dépoussiérer le terrain si c'est court), mais il ne faut pas qu'elle persiste durant la nuit ou pire qu'elle traîne samedi en début de matinée, au risque de vivre un épisode du style 2006.

Ensuite, comme vous le voyez sur les 3 modèles ci-dessous, c'est l'arrivée d'une perturbation plus active depuis l'ouest qu'il faudra suivre de près. Pour l'heure, cette perturbation ne devrait pas arriver pendant la course, mais comme les modèles ont sensiblement accéléré sa progression depuis 24 heures, il faudra la garder à l'oeil !

ECMWF- modèle européen

modèle GFS

modèle UKMO 

Il peut encore se passer pas mal de choses d'ici à samedi. En regard aux modèles actuels, la journée de samedi prochain ressemblerait à celle que l'on a vécu ce dimanche. Si le timing reste en l'état, nous vivrons une édition estivale. Si tout est retardé, il y a le risque de se prendre samedi ce qui est prévu pour vendredi. Si tout arrive plus vite, il y a le risque de se prendre samedi ce qui est pour l'heure attendu dans la nuit de samedi à dimanche ou dimanche. On se tient les pouces et on regarde comment ça évolue. Prochaine mise à jour: lundi à midi.

Belle soirée
Fred

Anecdotes et infos météo au quotidien sur Facebook


samedi 17 août 2013

J-7. Edition estivale qui tient la corde mais quelques incertitudes !


Bonjour,

J-7 avant le Grand Raid. Si de manière unanime, l'ensemble des modèles prévoyaient un samedi 24 août chaud et généralement sec, avec certes un petit risque orageux en cours d'après-midi (situation à peu de choses près similaire à ce samedi), le modèle européen sème un peu le trouble dans l'optimisme ambiant depuis hier soir, avec le passage d'un front pluvio-orageux entre vendredi après-midi et samedi après-midi, soit pile au mauvais moment. Voici en image la carte des pluies prévues entre samedi 8h et samedi 14h (fig 1)
fig 1. pluie prévue par ECMWF entre samedi 8h et 14h
Cela dit, le modèle d'ensemble (statistique et non pas déterministe) dudit modèle Européen est bien plus positif, car il n'intègre pas de pluie et pas de passage frontal. Il en va de même du modèle d'ensemble GFS (fig.2) et du modèle GFS natif (fig.3) au-delà de l'exagération habituelle de la pluie sur le relief alpin, il n'y a pas grand chose voire rien du tout.

Affaire à suivre donc pour savoir qui gardera son cap et qui change de version comme de chemises. Dans tous les cas, le modèle qui reste le plus stable d'un run à l'autre sera considéré comme le plus fiable. Jusqu'à présent, c'est le GFS qui tient la corde et avec lui une édition 2013 estivale. On se tient les pouces ! Prochaine mise à jour dimanche en fin d'après-midi.

a+
Fred
fig2. pluie prévue entre samedi 8h et 14h selon le modèle d'ensemble GFS.


fig.3. pluie prévue selon GFS pour samedi 8h-14h.








mardi 13 août 2013

Premières tendances météo pour le Grand Raid 2013 !

Salut à toutes et tous,

Jour J-11.

Les toutes premières tendances météo pour l'édition 2013 se dessinent. On ne peut pas en tirer encore d'enseignements définitifs, donc à prendre avec des pincettes.

1) Le scénario catastrophe style 2005 avec du froid et de la neige est très peu probable, car les températures semblent vouloir se maintenir à des niveaux estivaux tout au long de la semaine prochaine.  Sur la carte ci-dessous, sur les 20 scénarios de température à 850 hpa (1700 mètres), 19 se situent au-dessus de +10 degrés (doux), et 12 au-dessus de 15 degrés (chaud).

2) A part quelques épisodes pluvieux d'activité limitées entre dimanche soir et lundi 17-18 août, voire un orage de chaleur durant la semaine à venir, aucun scénario de forte durable et continue (avec chute thermique) ne se dessine avant l'épreuve. Cela peut avoir des conséquences sur le tracé.

3) Si la chaleur estivale se maintient, la seule crainte concernera le risque orageux (la veille de l'épreuve et utile pour dépoussiérer le parcours et le jour de l'épreuve, mais généralement plutôt dans l'après-midi que le matin.

Premières tendances positives au niveau thermique, mais cela reste des tendances donc be careful !!!

Belle journée
Fred



lundi 12 août 2013

Salut à toutes et tous,

Dans moins de 2 semaines, plus de 2000 vététistes (j'en suis) partiront à l'assaut du Grand Raid 2013. L'échéance est trop longue pour donner une première tendance pour la course. Par contre, le soleil et la chaleur prédomineront tout au long de la semaine à venir, à quelques averses ou orages près, situation donc idéale pour peaufiner votre préparation. Après un printemps pourri et donc une saison qui a démarré sur le tard pour beaucoup, la séance de rattrapage estivale aura été bienvenu.

Je vous donnerai les premières tendances pour la course ce mercredi ou jeudi. Nous devrions déjà connaître une indication du caractère général du temps pour la semaine prochaine.

Stay tuned.

Fred


Translate

MeteoNews TV

MeteoNews sur votre iPhone