Translate

lundi 21 août 2017

A l'année prochaine !

Salut,

Comme annoncé, après une soirée orageuse et une partie de la nuit sous les averses, l'amélioration prévue pour samedi s'est concrétisée et le report de 30 minutes de l'ensemble des départs n'aura pas été une mauvaise chose. Les nombreux brouillards du début de journée auront fait place à de bons moments de soleil et ainsi permettre de disputer le Grand Raid BCVS dans des conditions météorologiques optimales (11 à 13 degrés aux départs, 3 à 6 degrés au Pas-de-Lona suivant les heures de passage), avec également un tracé en constante amélioration au fil des heures.

La présence de la RTS en direct aura permis de montrer la beauté du parcours et des paysages.

Le report au dimanche aurait peut-être permis de trouver un parcours moins humide, mais en revanche avec également des nappes de brouillard et surtout des températures bien plus froides en début d'épreuve (-3 degrés au Pas-de-Lona, 5 degrés au départ de Verbier, 6 à Nendaz, 7 à Hérémence et 1 degré à Evolène ).

Au vu de l'incertitude météo, ce blog a été littéralement pris d'assaut avec plus de 40'000 pages vue les 5 jours qui ont précédé la course.

Je vous dis à l'année prochaine, avec je l'espère, un anticyclone que l'on pourra confirmer plusieurs jours à l'avance...

Merci pour vos messages et votre fidélité à ce blog météo
Frédéric



vendredi 18 août 2017

Bonnes conditions pour la course !

Salut,

Certains (moi également)  ont eu un coup de sang hier soir en voyant tout d'un coup un déluge de pluie entre 6h et 9h pour samedi sur l'app de MeteoSuisse. Il s'agissait d'un bug et pas coup  de folie d'un prévisionniste ! Tout est rentré dans l'ordre ce matin. Il est vrai que pour celui qui hésite encore à prendre le départ, ce n'était pas la meilleure chose à consulter hier soir :)


Voici la toute dernière animation disponible du modèle COSMO 1 et valide jusqu'à samedi 14h. Que faut-il retenir ?

1. Les orages débarquent déjà en fin de journée (vendredi) sur le Valais.
2. La partie active du front est terminée vers 22h déjà 
3. Ensuite, ce sont les averses de la traîne qui vont se balader jusque vers 2-3h du matin mais de manière locale. 
4. Après, plus grand chose voire rien du tout. On devine bien ici où là quelques signaux de manière très locale et ponctuelle. Cela veut dire qu'il peut tomber 2-3 gouttes dans les nuages, mais rien de terrible et encore moins généralisé. 


Les modèles probabilistes, notamment le COSMO E,  sont également à 0% de probabilité d'avoir plus de 1mm de pluie pendant la course (samedi 8h à 20h).  



Cette amélioration des conditions se voit également sur notre comparatif pluviométrique (les meilleurs modèles disponibles sur le marché) 


Et on termine avec notre profil météo réactualisé ce matin. Si vous comparez avec celui mis en ligne mercredi matin, c'est du grand luxe !! Même si on n'est pas à l'abri d'une petite ondée locale durant la journée, nous avons unanimité des modèles pour privilégier un temps sec tout au long de l'épreuve. 


Remarques générales:

1. Si le temps sec se confirme, les températures prévues sur les secteurs plats et de montée seront optimales pour les coureurs. 11 à 13 degrés au départ au-dessus de 1500 mètres n'est pas considéré comme froid, au contraire.

2. Mais attention, dans cette situation post-frontale, les nuages tendront à s'accrocher sur les sommets et le Pas-de-Lona risque fort de se retrouver par moments dans le brouillard, notamment jusqu'en milieu de matinée. En terme de ressenti, 3 degrés avec une humidité relative de 100% et un corps qui a transpiré dans la montée, c'est froid ! Pensez donc à prendre des gants à doigts et une veste pour éviter de souffrir inutilement.

3. Même s'il y a de grandes chances de rester au sec tout au long de l'épreuve (cf. analyse multimodèle ci-dessus), n'oubliez pas que nous sommes en régime météo instable. Qui dit instabilité dit prudence. Emportez donc avec vous un petit imper pour parer à toute éventualité. Il vous servira tout à la fois à vous protéger des éventuelles averses ultra-locales et pour l'heure imprévues, mais aussi à vous tenir au chaud dans les descentes, notamment la dernière sur Grimentz.

Belle course à toutes et tous !!
Fred aka matricule 7033

jeudi 17 août 2017

Très nuageux puis arrivée d'éclaircies en matinée samedi

UPDATE 22h30.
Dernière prévision par pas de 10 minutes du modèle COSMO1, histoire de voir plus précisément le contexte de la nuit de vendredi à samedi.  Cette animation change parfois de manière radicale mais conforte la décision prise en parfait accord avec les modèles météo disponibles au moment de cette prise de décision ! 



UPDATE 18h30: départ confirmé pour samedi avec +30 minutes de retard par rapport à l'horaire initial. 


La décision du maintien de samedi est due au fait que la partie active et dangereuse du front arrive déjà vendredi en fin de journée/soirée, que l'on passera dans un régime d'averses durant la nuit et qu'en l'état, hormis une ondée éparse et localisée toujours possible samedi en début de matinée, la course a de grandes chances de se dérouler par temps majoritairement sec. Entre 7h et 19h samedi, il n'y a en effet plus aucun événement météorologique dangereux (tempête, orage, grêle, neige, déluge) qui puisse justifier un report au dimanche. 

1. L'ensemble des modèles confirment l'arrivée de plus en plus précoce du front froid pluvio-orageux sur le Valais: selon l'horaire le plus rapide dès 19h, selon l'horaire le plus lent vers 0h, cela représente encore un gain de 4h par rapport à ce matin et 8-10h par rapport à la tendance déprimante de mardi soir (cf. blog WTF) . 


Voici donc le profil de la course réactualisé en fonction du report de 30 minutes.




 Voici la dernière tendance disponible concernant la pluviométrie. Allez la comparer avec la version d'il y a 2 jours. Attention: certains modèles (EZ, GFS, EURO 4) ont un pas de 3h pour les cumuls précipitations. Pluie faible entre 5h et 8h ne veut donc pas dire qu'il pleuvra non stop entre 5h et 8h, mais qu'il peut tomber encore une averse ou 2 entre 5h et 8h et de manière locale (le fameux ciel de traîne). Dans le cas présent, plutôt vers 5h que 8h. 






2. Même dans la version la plus lente, la partie active du front sera passée au moment de s'élancer de Verbier, Nendaz, Hérémence et Evolène, même sans reporter les départs d'une heure.

3. Quelques modèles envisagent 1-2 averses éparses (la fameuse traîne) à l'arrière du front en fin de nuit et début de matinée (jusque vers 7hh) mais la plupart sont déjà secs. La preuve en images avec les dernières sorties de modèle RACE, Cosmo et WRF.



4. Si le ciel sera couvert à tous les étages en début de matinée (jusque vers 7-8h), il va en partie se dégager en cours de matinée. Dans l'optique d'un départ samedi, chaque participant devrait voir le soleil.

5. Au-delà de la pluie, la visibilité est une préoccupation de l'organisation. Limitée en début de matinée, elle devrait s'améliorer en cours de matinée et se maintenir acceptable (évidemment on n'échappera pas à des bancs de brouillards post-pluie). Si nécessaire, je vais demander au CO de repousser l'heure des départs d'une heure ou 2, le temps que la nébulosité soit moins compacte et histoire de partir dans de meilleures conditions.

6. Une température de 11 à 13 degrés en début de matinée aux départs est considérée comme douce, pour autant qu'il ne pleuve pas. Une température de 3 degrés au Pas-de-Lona sous le soleil est acceptable mais en cas de nuages ou brouillard, donc d'humidité, c'est froid, avec une averse, c'est glacial! Donc, en cas de départ samedi, chaque participant doit s'équiper en conséquence !

Aperçu complet des risques météo au Pas-de-Lona. En vert=OK,  orange=à surveiller, rouge= critique. On retiendra surtout le windchill (température ressentie) proche de 2 degrés. Il s'agit donc d'adapter son équipement pour la descente, sans l'aide du soleil.
7. Voici le profil de l'épreuve réactualisé, basé sur un scénario moyen (ni le plus optimiste, ni le plus pessimiste).





8. Comme vous le savez, le comité prendra ce soir la décision de maintenir l'épreuve au samedi, quitte à la faire partir 1h plus tard, ou de reporter la course au dimanche. Donc si le départ est confirmé au samedi (solution la plus raisonnable au vu des dernières tendances météo), merci de respecter cette décision. On est toujours plus intelligents après. A titre personnel, je déteste la pluie, alors j'aurai pu militer pour le dimanche et laisser tomber le samedi. Mais la possibilité de report est une décision sécuritaire avant tout et pas de confort. Merci de votre compréhension.

Fred

#takethebestandf***therest

mardi 15 août 2017

Update 16 août 21h: moins pire !

Update 21h: Le modèle Européen avance également de 4h son horaire de passage du front pluvio-orageux, avec un pic d'intensité entre 1h et 4h du matin au lieu de 5h à 8h comme vu encore ce matin. Cela confirme la tendance vue également sur les modèles COSMO et ARPEGE dans l'après-midi. 

=> Conséquence: entre 8h et 14h (et plutôt vers 8h), les 2 modèles de référence n'ont plus qu'entre 0 et 1mm de pluie en cumul sur le parcours (image ci-dessous)

  

Dès lors, il est encore trop tôt pour enterrer définitivement le samedi. Il n'est pas impossible que la course de samedi se déroule au sec, certes sur un parcours humide. Il ne faut prendre cette information que comme un trend, car avec les orages, les surprises sont fréquentes (les bonnes comme les mauvaises)

Voici aussi en comparatif l'analyse pluviométrique réactualisée à 21h



Et voici le profil météo de la course de samedi basé sur les modèles du jour.  



A voir où on en est demain matin. Je crois qu'avec cette configuration orageuse, il faudra se laisser au moins 2-3 heures de marge de sécurité...

P.S. Suite à une défection de toute dernière minute (pas causée par la météo), je cherche un(e) volontaire pour faire équipe avec mon frère et moi en challenge entreprises (classé également individuellement) depuis Evolène pour le compte du team MeteoNews. Motivé(e)s, merci de me contacter par mail f.glassey at meteonews.ch 

#prayforthesun

lundi 14 août 2017

WTF !

Bonsoir, il semble que le front de vendredi arrive avec beaucoup de retard. Et qui dit retard, dit report des averses orageuses de vendredi pour samedi et l'accalmie de samedi...pour dimanche. Le modèle européen tient son timing du matin, alors que le modèle américain nous promet une journée de samedi sous le déluge, comme vous pouvez le voir sur les images comparatives.

Cumul pluviométrique entre samedi 8h et samedi 14h pour le modèle européen (à gauche) et américain ( à droite). Temps sec ou limite bruine vs déluge pluvio-orageux. 


Donc, j'attends demain matin pour confirmer ou non cette tendance, qui changerait pas mal de choses.  Peut-être n'est-ce qu'un feu de paille.

Mais nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge et on va encore bien suer d'ici à vendredi avec cette foutue instabilité.

A demain donc avec je l'espère des nouvelles plus rassurantes. C'est lundi soir, samedi est encore très loin dans la situation météo du moment.

Fred



dimanche 13 août 2017

Update J-6: lueur d'optimisme !

Bonsoir,

C'est bel et bien une semaine estivale qui s'annonce en Valais, au moins jusqu'à vendredi.

Depuis quelques jours, les modèles montrent le rapprochement d'une dépression d'altitude pour samedi (jour de la course) qui aurait comme conséquence un baisse plus ou moins sensible des températures mais aussi quelques averses à la clé.

Point détaillé de la situation.

Les derniers modèles du soir affichent une version moins pessimiste. Qu'est-ce qui a changé ? 
Sur la figure 1, on observe que la trajectoire de la dépression d'altitude (zone verte) circule sur le nord de l'Allemagne (modèle Européen) alors que qu'elle plonge quasiment sur le nord de la Suisse (modèle américain). Il va sans dire que ces 2 positions différentes entraînent des météos différentes.
Plus la dépression est proche, plus il fait froid. Dans le cas présent, on a -10°C versus -20°C : un monde !!!

Figure 1- Température et géopotentiel à 500 hPA (5500 mètres) samedi 19 août à 8h pour le modèle Européen (à gauche) et Américain (à droite) 
Sur la figure 2, on observe que cela influence également les températures en moyenne montagne: 13°C pour le modèle européen donc de la douceur vs 7°C pour le modèle américain donc de la fraîcheur.
Figure 2 - Température prévue pour samedi 19 août à 11h vers 1600m d'altitude pour
le modèle Européen (à gauche) et américain (à droite). 
Impossible encore de dire quel modèle sera le meilleur pour samedi, mais au moins à ce stade, vous aurez compris le contexte global de la situation.

De la pluie pour la course ? 
Ce rapprochement de la dépression d'altitude peut faire évidemment craindre des averses avant ou pendant la course. En l'état, des averses parfois orageuses restent envisagées vendredi après-midi et en soirée, mais pas avec une intensité forte. En revanche, quelle que soit la version du modèle présentée ci-dessus, la pluie n'est pour l'heure pas vraiment envisagée pour la course, comme vous le voyez sur la figure 3. Pour l'un, rien du tout, pour l'autre entre 0 et 1 mm mais cela correspond plus à une exagération du massif alpin que la réalité.
Figure 3 - Cumul pluviométrique attendu entre samedi 8h et samedi 14h sur le modèle européen (à gauche) et américain (à droite)
Est-ce que le scénario est définitif  ? 
Hélas non. Les trajectoires des dépressions changent quasiment à chaque run de modèle. La clé sera de voir lequel des 2 modèles va finalement s'aligner sur l'autre. Et surtout le timing. Si le front pluvio-orageux attendu vendredi a la mauvaise idée d'arriver 12 heures plus tard, nous serions pomme avec le bour !

Quel scénario est le plus probable à l'heure actuelle ?
Réponse dans le tableau ci-dessous (figure 4). Le temps frais et doux l'emporte sur un temps frais et sec. Suivent les scénarios frais et doux qui incluent un peu de pluie en début d'épreuve. Les autres scénarios sont pour l'heure insignifiants, notamment les scénarios du pire (neige, violents orages, etc...)
Figure 4 - Probabilité en % des différents scénarios en fonction des températures et des précipitations
Voilà, vous en savez autant que moi. Cela va sûrement bouger (nous ne sommes que dimanche) et d'ici à samedi, nous ne sommes pas au bout de nos joies (ou de peines) :)

Comme dirait Richard Virenque ( à l'insu de son plein gré): «il faut rester positif !!!»
Bonne soirée
Fred


samedi 12 août 2017

Grand Raid J-7: vers une fin de semaine variable et plus fraîche

Bonsoir,
Les tendances commencent à s'affiner pour la fin de semaine prochaine, mais ne sont de loin pas définitives et arrêtées.

La 28e édition du Grand Raid BCVS ne se déroulera pas sous le soleil et la forte chaleur. La probabilité d'avoir un ciel dégagé et de la forte chaleur comme lors de certaines années récentes est désormais quasi nulle.

A défaut d'anticyclone qui nous aurait mis à l'abri des perturbations, il faudra compter avec un temps lourd et orageux jusqu'à jeudi, probablement plus perturbé mais doux vendredi, variable et plus frais durant le week-end. Qui dit temps variable dit périodes perturbées et périodes d'accalmie. Donc variable ne rime pas forcément avec une édition sous la pluie, que les choses soient claires.

La clé sera de pouvoir cibler (avec précision) temporellement les périodes perturbées et les accalmies.  Ce détail ne pourra toutefois pas être donné avec beaucoup de précision avant le début voire le milieu de semaine prochaine.

L'analyse météo se base sur les modèles probabilistes (dits d'ensemble) qui permettent d'évaluer la fiabilité des scénarios. Que retenir de cette analyse ?

1. Que l'amplitude des scénarios de températures à 1700m s'échelonne de 4 à 12 degrés tôt le matin et de 7 à 17 degrés l'après-midi, soit encore 8 à 10 degrés entre le scénario le plus frais et le plus chaud.

2. Que le scénario médian (rouge) ainsi que les RUNS du modèle (courbes noires et bleues) tirent plutôt vers la fraîcheur.

3. Que les plus forts signaux de précipitations sont ciblés entre jeudi soir et vendredi soir.


Que peut-il encore se passer d'ici à samedi ?

Celles et ceux qui suivent la météo au quotidien savent bien que les prévisions à 7 jours peuvent passablement évoluer d'ici à la date fatidique. On a vu sur ce blog météo que parfois l'optimisme à j-7 se muait en pessimisme la veille, alors que le pessimisme à j-7 pouvait finalement déboucher sur une journée optimale. Si le temps variable se confirme, il faudra espérer que la course se déroule durant une accalmie et pas en pleine perturbation.

Les prochaines mises à jour de ce blog météo auront comme objectif:

1. De confirmer (ou non) la tendance générale (variable).
2. De cibler temporellement les zones perturbées attendues avant et pendant la course de samedi.

Dernière chose. La neige a fait son apparition dès 2000 mètres ce vendredi sur le parcours. Avec le redoux qui s'annonce ce week-end, elle ne tiendra pas plus de quelques heures. Le début de semaine prochaine sera à nouveau chaud en haute montagne (cf. courbe de température ci-dessus) donc le coup de froid de cette fin de semaine sera vite oublié.

Prochaine mise à jour et première simulation du profil météo ce dimanche soir.

A+
Frédéric



mercredi 9 août 2017

Météo du Grand Raid BCVS (j-10): encore aucun scénario fiable

Bonsoir,

Voici une mise à jour des tendances météo pour le Grand Raid BCVS 2017 qui se déroulera samedi 19 août, soit dans 10 jours.

Un graphique qui résume au mieux la situation. Un scénario fiable jusqu'en début de semaine prochaine (pluies fréquentes et fraîcheur jeudi et vendredi puis amélioration et redoux se confirmant pour le week-end) et chaleur estivale en début de semaine prochaine.

Passé mardi, vous pouvez observer que l'écart entre les 20 scénarios dans ce modèle d'ensemble partent dans toutes les directions. Cela signifie qu'en l'état, aucun scénario fiable ne se dégage encore à ce stade entre mercredi et samedi, jour de la course.

La courbe du géopotentiel (du haut) laisse entrevoir à peu près tous les scénarios, idem pour les courbes des températures à 850 hPA (1700 mètres) qui comportent 2 scénarios frais, 5 scénarios doux, 10 scénarios chauds et 3 scénarios très chauds.

Un seul mot d'ordre: patience !

Et avec le retour du soleil et de la douceur ce week-end, profitez pour aller reconnaître le parcours, notamment dimanche (le parcours sera gras samedi après les fréquentes pluies de jeudi et vendredi).

Stay tuned.

Prochaine tendance prévue ce vendredi.

Frédéric


lundi 7 août 2017

Météo du Grand Raid BCVS 2017 ?

Bonjour,

J-12 avant le départ du Grand Raid BCVS 2017.
Après une journée estivale ce lundi 7 août, des pluies fréquentes arroseront le parcours mardi. Pour la suite de la semaine, un temps automnal frais et variable va s'imposer, avec même quelques flocons de neige au-dessus de 2200 mètres d'altitude.

Bonne nouvelle: la fraîcheur ne va pas s'éterniser.

Comme le montrent les modèles d'ensemble, la température en altitude va sensiblement remonter dès samedi prochain et se maintenir sur des valeurs plutôt agréables tout au long de la semaine prochaine et possiblement jusqu'au Grand Raid.

Pluie/pas pluie pour le 19 août ? Beaucoup trop tôt pour se prononcer.
Froid et neige pour le 19 août ? En l'état 1 chance sur 20 (1 scénario sur 20)
Scénario le plus probable ? Ensoleillé et chaud, avec risque orageux l'après-midi.

La suite au prochaine épisode (mercredi 9 août)

Frédéric

Scénarios de température à 850hPA, 500 hPA et précipitations.

Translate

MeteoNews TV

MeteoNews sur votre iPhone